« Les agriculteurs doivent pouvoir vivre de leur travail 
La cause de la crise du monde agricole ? Avant tout les prix, sans cesse tirés vers le bas, payés aux producteurs par l’agro-business et la distribution dont les marges ne cessent d’augmenter dans un contexte d’inflation généralisée.»

«C’est pourquoi la France Insoumise ne cesse de réclamer la mise en œuvre de prix planchers fixés en fonction des coûts de production qui permettraient aux agriculteurs d’être dignement rémunérés. Cette proposition, faite durant notre niche parlementaire du 30/11/23, a été rejetée par la minorité présidentielle. 

Par ailleurs, le gouvernement français et l’Union Européenne continuent de négocier des traités de libre-échange permettant l’importation, à des prix bien inférieurs aux nôtres, de produits alimentaires ne respectant pas nos standards sociaux et environnementaux. Nous demandons donc au gouvernement d’appliquer en urgence la clause de sauvegarde pour empêcher ces importations. Cette concurrence « libre et non faussée » asphyxie notre agriculture là où le  dérèglement climatique devrait nous encourager à privilégier notre souveraineté alimentaire. 

Enfin, la France Insoumise demande une réforme de cette Politique Agricole Commune qui rémunérerait d’abord le travail humain, au lieu de subventions à l’hectare. Ces dernières favorisent les plus grosses exploitations, majoritairement céréalières et exportatrices, grandes consommatrices d’eau et de pesticides, au détriment de la plus grande partie du monde paysan.  Nous voulons un modèle soutenable et juste qui aide les agriculteurs à faire leur bifurcation écologique.»

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter