Angers En Commun dénonce fermement la décision de la présidence de l’Université d’Angers d’annuler la Fête antifasciste prévue au sein de l’un de ses espaces culturels jeudi 18 avril. Cette décision prise au prétexte fallacieux de la neutralité du service public et du contexte sécuritaire, est vue comme une atteinte à la liberté d’expression et un recul pour l’esprit critique au sein de notre institution éducative.

Angers en commun exprime son soutien total aux organisateurs et organisatrices de cet événement ainsi qu’aux syndicats étudiants et à l’intersyndicale de l’Université dans leur demande de révision de cette décision. L’Université doit demeurer un espace de débat, de promotion de l’esprit critique et où la diversité des opinions et des débats est encouragée, non entravée.

Nous demandons à la présidente Grolleau de reconsidérer cette annulation et de garantir la liberté de programmation pour tous les membres de la communauté universitaire. La défense des valeurs démocratiques et de la liberté d’expression doit demeurer une priorité absolue au sein de notre université angevine.

Ne laissons pas le racisme, l’antisémitisme, dicter nos choix de société.

Le collectif d’animation d’Angers en Commun

Cette publication a un commentaire

  1. Jigi

    Angers en Commun qui se refait une virginité antifa à peu de frais. Feu l’Etincelle appréciera.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter