Plus de deux millions de personnes, dont 22000 dans le Maine-et-Loire, ont manifesté le 19 janvier contre le projet de réforme des retraites annoncé par Emmanuel Macron et le gouvernement.

" En déferlant dans plus de 200 villes, les classes populaires du pays ont lancé un véritable coup de semonce qui, quoiqu’il en dise, ébranle le pouvoir et a de nombreuses répercussions au sein des formations politiques qui le soutiennent.

Reporter l’âge de la retraite de deux ans et accélérer la réforme Touraine (qui porte la durée de cotisations à 43 ans pour une retraite à taux plein) vont aboutir à des décotes importantes pour les salariés qui ne pourront travailler jusqu’à 64 ans ou obtenir la durée de cotisations requise pour une retraite à taux plein.

Celles et ceux qui alternent périodes de chômage et contrats précaires vont en payer le plus lourd tribut. 

Les femmes qui cumulent souvent périodes non travaillées, contrats précaires, emplois les moins rémunérés et la discrimination salariale dans les entreprises seront également très durement touchées.

La NUPES 49 exige le retrait de cette réforme. La NUPES 49 revendique la retraite à 60 ans à taux plein.

Ce sont les raisons pour lesquelles la NUPES 49 appelle les salariés, les chômeurs, les jeunes et les retraités à amplifier le mouvement en participant à la grève et aux manifestations organisées par les syndicats et les organisations de jeunesse à Angers, Cholet, Saumur et Segré, le 31 janvier 2023. 

Pour la NUPES 49, la victoire est possible."

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter