L’association « Aimer Angers » a renouvelé son bureau et en a profité pour exprimer son souhait d’une union de la gauche pour les municipales de 2026.

 » Aimer Angers  » soutient Raphaël Glucksmann

 Dans une déclaration au journal Ouest France « Aimer Angers » estime que la ville a besoin de « respiration démocratique » « L’ambition que nous avons, c’est qu’Angers en commun soit le cadre de l’unité de la gauche, pour battre la droite aux prochaines élections » ont-ils déclaré.

 Ce sont ces mêmes personnes qui ont refusé l’union aux dernières élections sénatoriales. Ce sont les mêmes qui au niveau national ont refusé l’union pour les élections européennes, préférant laisser le Rassemblement National faire cavalier seul en tête.

 Jean-Luc Mélenchon déclarait ce week-end dans la Tribune du Dimanche : « Le 10 juin, il y aura un appel à l’union dans Libération avec le chœur des diviseurs repeints en unitaires. » L’union, il n’y croit plus.

 À Angers, il y aura vraisemblablement une liste LFI Union Populaire. Tout le monde y pense. Après les Européennes, chaque chose en son temps.

 Le nouveau bureau d’Aimer Angers :

 Régis Bernier Nouveau président de l’association Aimer Angers professeur d’histoire-géographie.

Magali Provensal secrétaire fonctionnaire hospitalière

William Benaïssa fonctionnaire territorial

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter