Les brancardiers du CHU d’Angers entrent en grève ce lundi pour dénoncer leurs conditions de travail inacceptables !

Ils subissent une cadence infernale, avec plus de 300 patients transportés chaque jour, ce qui représente par brancardier environ 35 missions et 13 kilomètres en moyenne. Cette augmentation d’activité sans personnel supplémentaire a un impact direct sur leur santé. L’épuisement professionnel se traduit par des arrêts de travail en nombre croissant et non remplacés.

La direction du CHU d’Angers a été alerté à plusieurs reprises mais elle reste sourde à leur souffrance au travail. L’équipe de brancardage du secteur PTO – Chapelle a décidé de se mettre en grève pour dénoncer la surexploitation dont ils sont victimes.

Les brancardiers revendiquent le remplacement de tous les arrêts de travail et le recrutement d’agents supplémentaires pour mener à bien leurs missions afin de travailler dans de bonnes conditions et assurer une prise en soin optimale.

Ce mouvement est soutenu par La CGT du CHU d’Angers.

Laisser un commentaire

Commentaires

Réseau média web

Liens utiles

Twitter